Blog pour bien vivre sa retraite Loisirs Le logement partagé : une nouvelle philosophie de vie à la retraite

Le logement partagé : une nouvelle philosophie de vie à la retraite

logement-retraite.jpg

Si vous êtes un fonctionnaire à la retraite, vous avez certainement déjà plus de 60 ans. Dans ce cas, il convient de vous concentrer sur le type de logement que vous souhaitez avoir. De nos jours, il existe plusieurs alternatives innovantes, si vous êtes déjà admis à la retraite. Parmi celles-ci se trouve le logement partagé, une nouvelle philosophie de vie qui pourrait assurer votre épanouissement. Cependant, avant d’opter pour ce type de logement, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions pour vous préparer en amont.

Miser sur le logement partagé avec un senior

Une fois à la retraite, vous êtes certainement devenu un senior. Et, un senior ne veut jamais vivre ses vieux jours, seul. Sûrement que vous préférez rester en famille afin de passer de bons moments. Cependant, cet objectif n’est pas toujours facile à atteindre au point où vous pourrez vous retrouver seul au final.

Dans ces genres de situations, il est possible d’opter pour la colocation avec un autre senior. Un peu comme le font les étudiants, vous pouvez aussi trouver un de vos semblables se trouvant dans la même situation que vous.

 

De cette manière, vous pourrez partager les espaces communs. Qu’il s’agisse ainsi de la cuisine, de la salle de bain ou de toute autre pièce, vous vous en servirez ensemble avec votre nouveau colloque.

Cependant, ce n’est pas parce que cette forme de vie est en vogue que vous vous permettrez aussi de le faire sans prendre le temps de vous poser les questions qu’il faut. Ainsi, demandez-vous si c’est vraiment ce que vous voulez.

Si oui, cherchez à savoir si votre nouveau compagnon a, à peu près, les mêmes centres d’intérêt que vous. Puisque, si ce n’est pas le cas, vous aurez du mal à cohabiter avec ce dernier.

Néanmoins, l’avantage que vous pourrez en tirer concerne le paiement des frais de loyer. Si vous étiez la seule personne à prendre ces frais en charge, alors votre nouveau colocataire viendrait vous faciliter la tâche. Mieux, si vous logez dans votre propre appartement, vous allez juste vous contentez de percevoir, à la fin de chaque mois, un montant que vous aurez déjà fixé avec votre compagnon.

Vivre en logement partagé avec un(e) jeune

Opter pour un logement partagé ne signifie pas que vous êtes obligé de vivre avec un senior. Si vous le voulez, vous pouvez emménager avec un(e) jeune. Cela ne constitue pas pour autant une mauvaise idée, surtout que vous ne vous ennuierez jamais.

D’ailleurs, les étudiants sont nombreux à être à la recherche d’un logement moins cher afin de pouvoir mieux équilibrer leur budget. Une fois que vous aurez alors réussi à en trouver un, cela vous permettra de garder contact avec la jeunesse.

C’est également le moment de transmettre vos savoirs ou même d’en acquérir d’autres, car on ne cesse jamais d’apprendre. De plus, cette idée vous permet de rompre complètement avec la solitude, puisque vous ne vous sentirez jamais seul.

Autrement dit, l’idée de vivre en logement partagé est une très bonne philosophie lorsque vous êtes à la retraite. Cependant, essayez d’en apprendre davantage sur votre nouveau compagnon, car un choix non adéquat peut vous faire vivre de mauvaises expériences.